Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Le Dialogue

Échange de paroles, entretien entre deux ou plusieurs personnes appelées interlocuteurs, le dialogue est aussi une façon d’explorer des nombreuses crises auxquelles l’humanité fait face. Dans cette situation qui n’honore personne, la communauté nzébi n’est pas épargnée. La division, le rejet de l’autre pour ne citer que ces deux cas, ne fractionnent-ils pas aujourd’hui le tissu social nzébi, sa cohésion d’antan?

Avec un dialogue qui impliquerait un grand nombre d’internautes sur cette toile, je pense que  nous pouvons parvenir à examiner en profondeur et comprendre les différentes causes qui fragmentent et empêchent désormais une réelle communication entre les membres de notre communauté. Au cours de ce dialogue nous pourrons être en mesure d’observer comment nos intentions cachées peuvent contrôler nos comportements.

Autrement dit, la confiance qui naîtra entre les membres de la communauté aura pour résultat de faire ressortir nos pensées et nos sentiments généralement tenus dissimulés. Ce dialogue peut donc devenir pour nous un lieu d’apprentissage collectif d’où peut émerger un sens accru d’harmonie, de créativité et de perception d’un sens partagé. Ceci dit, commençons avec le sujet suivant: 

La division et le rejet de l’autre sont devenus monnaie courante dans notre communauté nzébi. Comment l’expliquons-nous? 

Pour ma part, la jalousie qui quelque fois naît du complexe de supériorité ou d’infériorité fait partie des causes de cette situation déplorable et grandissante dans notre communauté. Je pense que pour éliminer ce genre de stéréotypes, l’amour et le respect pour l’autre qu’il soit cadet ou aîné, doivent primer sur nos sentiments égoïstes. Tel est mon point de vue.   

Et vous?

S'inscrire